• carredeau2

    Carré d'Eau
    Equipements nautiques

  • lastation

    La Station

  • crd2

    Conservatoire
    Musique / Théâtre

  • OT2

    Office de Tourisme

  • picto-fusion

    Une agglomération
    élargie au bassin de vie

Les brèves concernant les projets et grands travaux

La gare côté Peloux inaugurée

inaugaration-peloux

Lundi 12 novembre, les personnalités ont inauguré le souterrain qui passe sous les voies ferrées du Pôle d’échanges multimodal. Il permet désormais aux voyageurs d’accéder à la gare à partir d’une entrée ouest, côté Peloux. Une vraie bouffée d’oxygène pour les habitants des Lilas, du Peloux et des Vavres !

Boulodrome - Convoi exceptionnel

convoit-exceptionnel-boulodrome

Les habitants de Saint-Denis-lès-Bourg vont être surpris. Début février, des poutres de 36 mètres de long vont être livrées par convoi exceptionnel au chantier du boulodrome intercommunal, en cours de construction à côté du terrain de football. Ce sont les éléments les plus impressionnants de la charpente du futur bâtiment qui abritera 12 jeux de boules. L’espace de 2 200 m2 avec 250 places en gradin, des vestiaires partagés avec le club de foot et des bureaux, notamment celui du Comité bouliste de l’Ain. La gestion sera confiée aux 600 boulistes des 15 communes de l’agglomération voire au-delà. Les travaux (2,2 M€) sont financés par BBA qui a obtenu 60 % de subventions extérieures dont 200 000 € du Comité bouliste de l’Ain. Saint-Denis-lès-Bourg a mis à disposition de BBA le terrain de 4 500 m2. Fin des travaux prévue à l’été 2013. Avec sa toiture végétalisée, le bâtiment devrait se fondre dans un environnement paysager agréable à l’oeil.

Démolition du tri postal

demolition-tri

La démolition des bâtiments du Tri postal et du SERNAM, à côté de la gare de Bourg, représente plusieurs milliers de tonnes de matériaux (11 826 tonnes d’un côté, 5 533 tonnes de l’autre). Pourquoi ne pas les réutiliser pour le chantier en cours ? Lors des travaux d’assainissement et d’eau potable de l’avenue Sémard, une partie de ces déblais concassés a permis de remblayer la tranchée. Entre 9 500 et 11 000 tonnes de matériaux vont aussi être réemployés en souscouche de la chaussée et des trottoirs de l’avenue Pierre-Sémard ainsi que de la future gare routière.
Les enrobés font eux aussi l’objet de recyclage. Une fois rabotés, ils seront mélangés à des matériaux neufs et appliqués de nouveau pour la rue Sémard et ses abords.